Dormir sur le ventre: effets et solutions

Dormir sur le ventre: effets et solutions

Dormir sur le ventre vous use le corps. Pourtant pour certains d’entre vous il est difficile de se passer de ce plaisir. En effet, cette position est utilisé par près de 15% des jeunes âgés de 20 à 40 ans d’après une étude conduite par MayoClinic. Pour vous dissuader de continuer à esquinter entre autres vos muscles et vos vertèbres ; coup de projecteur sur les effets concrets qu’entraînent les nuits passées couchées sur le ventre, et proposition de solutions pour soulager vos maux et éviter les douleurs dorsales ! Nous vous conseillerons des positions pour trouver le sommeil et pour dormir mieux et de façon durable !

Pourquoi est-il mauvais de dormir sur le ventre ?

Dormir sur le ventre est très mauvais pour le corps, pour plusieurs raisons :

  • Gênes respiratoires et problèmes de déglutition
    Lorsqu’on dort sur le ventre, on repose généralement une de ses deux joues sur l’oreiller et la tête se retrouve couchée sur le côté. Cela provoque une pression sur les muscles de la trachée, ce qui nuit doublement au système respiratoire et aux muscles de la déglutition.
    Par ailleurs, sur le ventre, l’estomac et la cage thoracique est comprimée par le poids du corps et a ainsi moins d’amplitude pour s’ouvrir, ce qui provoque donc des gênes respiratoires. Gare aux problèmes de digestion et de problèmes gastriques comme les reflux et les brûlures d’estomac !
  • Pression sur les cervicales
    Dormir sur le ventre se paie souvent par des douleurs dans la nuque au réveil. C’est la conséquence de la pression exercée par cette position sur les cervicales.
  • Usure des trapèzes et des épaules
    Si vous mettez vos bras sous l’oreiller pour trouver le sommeil dans cette position, vos épaules sont trop sollicitées et ne peuvent se relâcher, ce qui engendre une pression sur les cervicales.
  • Un dos creusé
    Sur le ventre, le corps est naturellement cambré et votre dos creusé. Cela provoque des douleurs au niveau des vertèbres et des lombaires. Elle va vous causer des maux de dos !

Pour résumer, cette posture va vous poser des problèmes dorsaux ou cervicaux. Les personnes dormant dans cette position sont souvent sujet à une mauvaise gestion du stress, ou à un traumatisme lié au passé. Cette posture ne rend pas non plus service à votre nuque, à l’alignement de votre colonne vertébrale et à vos cervicales. En effet sur le ventre vous aurez tendance à mettre votre tête de côté, ce qui n’est pas recommandé pour votre sommeil et votre santé ! Vous pourrez également ressentir cette sensation « d’étouffement » et de mal respirer ou pas correctement.

Pour les femmes enceintes, côté pratique ce n’est pas possible. Pour celles qui voudraient essayer cela risquerait d’écraser votre ventre et votre bébé. Nous vous recommandons de vous coucher sur le dos ou sur le côté pour réduire les points de pressions pour reposer vos articulations.

WikiHow nous a inspiré quelques conseils pour arrêter de dormir sur le ventre.

La première étape consiste à comprendre les méfaits de cette position pour trouver la motivation d’arrêter, c’était l’objet de la première partie de notre article.

La deuxième partie est nettement plus philosophique dirons-nous, à tendance freudienne même, puisqu’elle fait appel à votre inconscient !

En effet, il s’agit d’amener votre volonté consciente d’arrêter de dormir sur le ventre dans votre inconscient, de sorte qu’au cours de la nuit votre esprit s’élève au-dessus des paysages oniriques et veille au-delà du sommeil sur la bonne tenue de votre corps. Pour cela, répétez des affirmations positives avant de dormir, du type “ce soir, je dors je m’allonge sur le côté”, ou “ce soir, je vais trouver une nouvelle position pour dormir”. Apparemment, ça marche ! Pour certaines femmes, il est impossible d’envisager de dormir sur le ventre. En cause : leur poitrine qui va se retrouver écraser à cause du poids du corps, ce qui arrange les problèmes.

Durant la nuit, la respiration est très importante. Sur le ventre, votre souffle peut se retrouver couper et donc vous réveiller plusieurs fois par nuit. voilà la seule raison unique qui peut vous pousser à trouver une meilleure position.

Limiter la casse pour les inconditionnels de la position sur le ventre : bien choisir son matelas, et oreiller orthopédique

Pour les fanatiques extrémistes du sommeil sur le ventre qui ne se seraient pas laissé convaincre par la voie de l’inconscient, il existe deux solutions pour réduire les méfaits de cette position :

  1. Bien choisir son matelas
    Si l’on ne parvient pas à se défaire de la position sur le ventre, il est recommandé de bien choisir son matelas. Un matelas à mémoire de forme, plutôt ferme est conseillé pour ce type de dormeurs, sujet au mal de dos. Un matelas trop mou est à proscrire, en ce qu’il accentue la courbure du dos, un matelas ferme est nettement préférable, et la mémoire de forme peut aider à réduire la pression exercée sur la cage thoracique et les cervicales.

Un oreiller orthopédique

Conçu pour maintenir la forme naturelle du cou, l’oreiller orthopédique limitera les effets de cette position sur les trapèzes et les cervicales.

Ilobed vous propose un matelas qui repose sur une association unique de 3 technologies complémentaires: mousse hybride, mousse à mémoire de forme, et mousse haute résilience.

Quelle est la position idéale pour s’endormir ? Vous pouvez par exemple vous endormir du côté droit, cela vous évitera les ronflements et les douleurs au dos. Cette position neutre permet d’augmenter la qualité du sommeil afin qu’il soit plus réparateur. Chaque position possède ses avantages et ses inconvénients à vous de choisir la vôtre !

Et si vous le souhaitez, pour encore plus de confort, pour votre lit Ilobed vous propose des surmatelasune tête de lit, un sommier, un oreiller, une couette, un protège matelas et un matelas 140x190 par exemple.