Manque de sommeil : 1/4 des Français somnolent pendant la journée

Côté pratique pour nos matelas

D’après un rapport de Santé publique France publié le 12 mars 2019, les Français dormiraient trop peu : moins de sept heures par nuit en moyenne.

Selon un sondage OpinionWay* mené auprès d’un échantillon représentatif de 1.014 personnes de 18 à 75 ans pour l’INSV et la MGEN dévoilé le 19 mars, un quart des Français somnolent dans la journée à cause de leurs nuits trop courtes. De même, près d’un Français sur deux a des difficultés à s’endormir ou à se rendormir et souffre d’un trouble du sommeil.

En effet, le sommeil des Français s’avère de mauvaise qualité. 73 % prétendent se réveiller au moins une fois par nuit environ 30 minutes. Des nuits réduites et entrecoupées qui agissent sur l’éveil des Français dans la journée. 25 % reconnaissent somnoler le jour notamment les 25-34 ans.

Les troubles du sommeil sont donc fréquents. Selon les résultats de ce rapport confirmés par les centres du sommeil, 16 % des Français déclarent souffrir d’insomnie, 17 % de troubles du rythme du sommeil, 5 % du syndrome des jambes sans repos et 4% d’apnée du sommeil. Les Français les plus touchés par un trouble du sommeil seraient les 55 -67 ans, les personnes qui dorment 6h ou moins, les individus somnolents dans la journée et les ronfleurs réguliers.

En revanche, deux-tiers des personnes interrogées, en moyenne les jeunes de 18 à 34 ans et les hommes, se disent satisfaites de leur sommeil.

L’impact majeur des écrans avant le coucher

L’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) accuse les écrans d’être responsables de ce manque de sommeil.

En effet, 90% des Français passeraient du temps sur internet ou sur les réseaux sociaux avant d’aller se coucher, fait de plus en plus avéré avec la montée des séries diffusées sur le web contribuant à augmenter le temps passé devant un ordinateur, une tablette ou un smartphone.

4 Français sur 10 utilisent l’ordinateur, la tablette, le smartphone le soir dans leur lit.

3 Français sur 10 regardent la télévision dans leur lit. Les jeunes de 18-34 ans sont les plus touchés par ce comportement inadapté.

Ces écrans génèrent en réalité,  une excitation cognitive stimulante et addictive pouvant porter préjudice à votre sommeil, déclarent les spécialistes du sommeil. La solution, selon eux, serait de « respecter un ‘couvre-feu digital’, une heure au moins avant de se coucher« .

Vous et votre horloge biologique

Les experts de l’INSV sont également favorables envers un décalage des horaires d’arrivée à l’école des collégiens et lycéens afin de s’adapter à leur horloge biologique. Plusieurs études auraient en effet prouvé que ce décalage pourrait faire gagner aux adolescents près d’une heure de sommeil, avec un impact bénéfique sur leurs résultats scolaires mais aussi sur leur équilibre mental.

A ce propos, nous avons similairement le même problème avec le changement d’heure d’été, voici une infographie explicative qui vous permettra de mieux comprendre mais aussi de vous adapter à ce perturbateur de sommeil

Bien que cette question ne sera bientôt plus d’actualité; car la suppression du changement d’heure en France sera acté. Cette mesure, proposée par la Commission européenne, fait l’unanimité par 80% des Français qui ont répondu à une consultation citoyenne en ligne.

Une bonne nouvelle selon l’INSV, à condition de garder l’heure « standard » d’hiver qui nous ajusterait au mieux avec les horaires du soleil : « on sait que l’on n’a pas d’intérêt biologique ou sanitaire à maintenir le changement d’heure. Il s’agit maintenant de choisir l’heure d’hiver et non pas l’heure d’été » a indiqué le docteur Claude Gonfrier, neurobiologiste spécialiste des rythmes biologiques lors de la conférence de presse donnée par l’INSV.

Nos astuces quotidiennes pour mieux dormir

  • Se lever et se coucher à heures régulières la semaine comme le week-end (même si on sait que c’est moins évident)
  • Faire un dîner léger, au moins 2 heures avant de vous coucher
  • Pratiquer une activité régulière de 30 minutes
  • S’exposer à la lumière du jour quotidiennement pendant plus d’une heure.
  • Eviter les excitants après 15 heures
  • Ne pas surchauffer votre chambre à coucher
  • Éteindre toute source lumineuse dans votre chambre à coucher
  • Dormir sur un bon matelas, élément non négligeable et essentiel

Il est donc important de tenir compte de ce dernier paramètre pour mieux dormir. Le sommeil est nécessaire et indispensable à la récupération physique et psychique. Il permet de bénéficier d’une bonne qualité de vie et de rester en bonne santé.