Trouver son rythme de sommeil

Comme nous l’avons déjà vu dans de précédents articles, il est important de noter que nous ne sommes pas tous égaux face au sommeil. Nous ne récupérons pas tous de la même manière. Aussi faut-il à certains plus d’heures de sommeil qu’à d’autres, mais plus encore, le vrai sommeil réparateur peut ne venir qu’en suivant un rituel le soir et en dormant dans certaines conditions bien particulières. Or pour trouver ces rituels qui nous conviennent et déterminer le rythme de sommeil qui nous correspond, il convient de se tester. Petit point dans cet article sur le rythme du sommeil et sur les moyens de le tester.

 

Trouver son rythme de sommeil est important pour se sentir en forme

 

Le rythme du sommeil est la combinaison de deux indicateurs, l’un quantitatif, et l’autre plus qualitatif si l’on peut dire. C’est d’une part votre temps de sommeil, et d’autre part les moments auxquels vous vous couchez et vous réveillez.

 

Trouver votre rythme du sommeil vous permettra de gagner en concentration, d’être de meilleure humeur et plus largement de vous sentir en forme.

 

Tester votre rythme de sommeil

Le premier conseil que l’on peut donner pour trouver son rythme du sommeil est d’éviter de repousser le sommeil lorsque les premiers signes de fatigue se font ressentir. En effet, il est important de ne pas rater le train du sommeil pour limiter les risque d’insomnie. Par conséquent, dès que vous ressentez les signes de fatigue – paupières lourdes, bâillements, difficultés de concentration… -, il est conseillé d’aller vous coucher. Il est indispensable de ne pas repousser son sommeil pour trouver le rythme qui vous correspond.

 

En vous couchant lorsque vous ressentez les premiers signes de fatigue, essayez de repérer sous quelles conditions vous vous endormez le plus rapidement – après avoir lu ? Après avoir bu ou manger quelque chose ? -.

 

Le matin, essayez de vous servir de vos weekends pour déterminer l’heure qui vous est optimale pour le réveil. Ne mettez pas d’alarme, et tentez alors de vous réveiller au moment où vous vous sentez en forme. Vous tenterez du mieux possible de l’adapter en semaine.

 

Testez-vous, et prenez notes des moments qui vous conviennent le mieux pour vous endormir et vous réveiller. Vous aurez alors trouvé votre rythme du sommeil.


Inégaux face au sommeil

 

Si certains n’auront besoin que de 7h à 8h de sommeil, d’autres remarqueront après leurs tests que leur temps idéal de sommeil se situe au-delà de 8h par nuit. Quoi qu’il en soit, il est fondamental d’écouter son corps et de vous fier aux signaux qu’il vous envoie.