Trop dormir n’est pas bon pour vous

Bye bye les grasses matinées, trop dormir serait mauvais pour la santé !

On a souvent tendance à parler des effets négatifs du manque de sommeil et pourtant on oublie de communiquer sur les maux apportés par l’excès de sommeil….

Mais pour commencer, à combien d’heures estime-t-on un sommeil prolongé ?

On définit généralement le fait de dormir 6h ou moins comme un temps de sommeil insuffisant, un temps de sommeil trop long est quant à lui établi à partir de 10 heures ou plus par nuit. Un temps optimal étant situé entre 7 et 9 heures de sommeil.

Trop dormir peut vous faire développer des maladies graves

Il est tout aussi dangereux de trop dormir que de ne pas dormir assez,  une courte comme une longue durée de sommeil sont toutes les deux associées à des risques élevés de coronaropathie ou d’AVC, de diabète et d’obésité, ou encore de développer des maladies cardiovasculaires; bien que cette menace reste plus élevée pour les gros dormeurs. Des chercheurs québécois ont ainsi démontré que ceux qui dorment trop étaient deux fois plus susceptibles de développer un diabète ou une intolérance au glucose.

Autre point important sur lequel nous souhaitons vous informer et qui est peu connu, d’après une étude sud-coréenne, trop dormir peut restreindre vos chances de tomber enceinte. A l’inverse, une nuit de sommeil de 7 à 8 heures, avec un sommeil régulier vous apporte 25% de chances de concevoir un bébé.

Et l’impact sur le mental ?

Cela se ressent aussi sur la santé mentale, petits et gros dormeurs ont rapporté de façon significative lors de diverses études et recherches, souffrir de détresse psychologique. En effet, trop dormir accroît le risque de dépression mais aussi de subir des problèmes de mémoire, d’après une étude réalisée par les chercheurs de l’école de médecine de Harvard.

Chez les personnes plus âgées, de 60 à 70 ans et plus, ce sont les facultés cognitives qui sont touchées. On déplore véritablement un déclin accéléré de ces dernières.

Trop dormir réduit votre espérance de vie

Enfin, nous allons même jusqu’à constater que le fait de trop dormir peut nous tuer plus rapidement. D’autres études ont montré que nous raccourcissions notre espérance de vie à lézarder dans notre lit le week-end. Un chercheur de l’université de Warwick a révélé que l’excès de sommeil (au delà de 8 heures par nuit) augmente le risque de mortalité de 30% par rapport à ceux qui dorment entre 6 et 8 heures. D’où certainement l’expression, l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Pour conclure, les grasses matinées, au même titre que le tabac et l’alcool, sont à consommer avec modération pour votre santé. Même s’il est vrai que notre matelas donne envie d’y passer des heures, un sommeil de qualité reste essentiel pour maintenir une bonne santé. Alors les marmottes, on n’oublie pas de mettre son réveil en marche ! Même si aujourd’hui c’est votre journée.