Les différentes phases du sommeil

Le sommeil est constitué de 4 grandes phases : l’endormissement, le sommeil léger, le sommeil profond et le sommeil paradoxal. Zoom sur ces différents états.


L’endormissement

 

Ce premier stade du sommeil est une phase de transition. Il s’agit d’une phase où le dormeur en devenir est encore sensible aux stimulis de son environnement. Elle se caractérise par la perte progressive des cheminements logiques et des pensées rationnelles au profit de rêves de très courte durée. Ce stade dure généralement 5 à 10 minutes.

 

Le sommeil léger

 

Le sommeil léger représente près de la moitié du temps de sommeil. Les rythmes biologiques commencent à ralentir et les muscles se détendent. Toutefois la personne reste sensible aux stimulis extérieurs et est susceptible de se réveiller facilement si des bruits viennent la gêner.

 

Le sommeil profond

 

Le sommeil profond est en général subdivisé en deux sous-stades. Le premier stade du sommeil profond est moins intense que le second. Ces deux états comptent pour environ 20% du temps de sommeil total. Le dormeur est difficile à réveiller à ce stade, qui constitue le stade le plus réparateur pour les muscles et le système immunitaire.

 

Le sommeil paradoxal

 

Cette phase de sommeil est nommé ainsi car le dormeur présente simultanément des signes de sommeil très profond et des signes d’éveil. En effet lors de cette phase l’individu est profondément endormi, ses muscles sont encore relaxés et il est difficile à réveiller. Toutefois on observe des mouvements rapides des yeux et un rythme cardiaque accéléré.

C’est lors de cette phase que les rêves prennent place. Cette phase compte pour environ 20% du temps de sommeil